Attaque à la machette à Paris, 25/09/20

Vendredi 25 septembre 2020 à Paris, aux alentours de 11 heures, un homme armé d’une machette attaque plusieurs personnes dans la rue, blessant deux journalistes de l’émission « Cash investigation », qui sont toujours hospitalisés.

Cette attaque a eu lieu dans la même rue que les anciens bureaux du magazine satirique Charlie hebdo.

Selon la police, le suspect aurait avoué que cette attaque visait bien le journal Charlie hebdo.

5 ans après l’attentat de Charlie hebdo

L’homme arrêté avait fait une vidéo dans laquelle il expliquait ses raisons et la façon dont il allait procéder. A l’heure du procès des complices de l’attentat de Charlie hebdo, perpétré le 7 janvier 2015, et des appels à attaquer ce même magazine par l’organisation terroriste Al- Qaïda le climat est tendu pour la rédaction.

Défendre la liberté d’expression

Je pense qu’il est important d’en parler car même 5 ans après les attentats de Charlie hebdo, les attaques terroristes à l’encontre de ce journal existent encore. Sauf que maintenant ces attaques sont imprévisibles et spontanées, ce qui rend la lutte contre le terrorisme encore plus compliquée. Au-delà du journal c’est la liberté d’expression qui est attaquée.

Pourquoi en parle-t-on autant ?

Cette attaque a eu lieu car les caricature du prophète Mahomet qui ont été à l’origine des attentats de 2015 ont été republiées. Cette attaque est spectaculaire et terrifiante car elle est spontanée et violente. Pour rappel le 7 janvier 2015 les frères Kouachi pénètrent dans les locaux du journal Charlie Hebdo et tirent au hasard faisant 11 morts parmi les employés présents, avant de prendre la fuite. L’attaque qui a eu lieu vendredi 25 septembre est tout aussi grave et désastreuse que les attentats de 2015 et montre que la lutte contre le terrorisme est loin d’être gagnée et sera encore dure et semée d’embûches.